Agent immobilier : comment procéder à sa reconversion professionnelle ?

Marre de votre job ? Envie de changer d’orientation professionnelle ? L’immobilier a cet avantage de pouvoir permettre un changement de cap à 180 °. Pour devenir agent immobilier, pas besoin de reprendre vos études, vous pouvez vous reconvertir facilement.

L’immobilier, un métier qui attire

Gros pourvoyeur d’emplois, l’immobilier est un métier qui attire. Et qui manque de bras. Les réseaux et les agences sont constamment en recrutement. L’activité transaction est la plus courue. Beaucoup de commerciaux sont issus de la reconversion. Pour la réussir, il faut avoir le sens du contact, de l’écoute, être dynamique, autonome, organisé et surtout ne pas compter ses heures.

Il y a plusieurs façons de se reconvertir dans l’immobilier. Vous pouvez devenir agent immobilier, mandataire immobilier dans un réseau ou négociateur immobilier en agence.

Se reconvertir en agent immobilier

Pour devenir agent immobilier, donc ouvrir une agence physique ou en ligne, la loi Hoguet n° 70-9 du 2 janvier 1970, qui réglemente la profession immobilière, impose de posséder une carte T (transaction). Celle-ci est délivrée par la chambre de commerce et d’industrie (CCI). Chaque carte T possède un numéro qui devra apparaître sur tous vos documents officiels qu’il s’agisse de contrats ou des courriers avec vos clients. 

Depuis la loi ALUR, la carte professionnelle d'agent immobilier n’est valable que 3 ans puisqu’elle est soumise à des conditions de formation continue. Pour l’obtenir, vous devrez aussi répondre à de conditions de moralité irréprochables : avant de vous la délivrer, la CCI demande le bulletin n°2 au casier judiciaire.

Vous devez également souscrire une assurance responsabilité professionnelle (RCP). Elle couvre les risques liés à l’exercice de votre métier … Et elle est essentielle car il est important de noter que, dans l’exercice de sa profession, l’agent immobilier engage sa responsabilité.

Pour vous reconvertir en agent immobilier et obtenir « la fameuse »carte T, vous devrez justifier d’un diplôme de niveau Bac + 2 spécialisé dans le domaine de l'immobilier (BTS ou DEUST) ou un diplôme de niveau Bac + 3 sanctionnant des études juridiques, économiques ou commerciales (université ou école spécialisée). Impossible d’ouvrir une agence sans diplôme ou avec un seul baccalauréat en poche à la condition de justifier de 10 années d’expérience ou de 3 années au sein d’une agence immobilière en tant que salarié !

Se reconvertir en négociateur immobilier en agence

Il n’y a pas de profil particulier pour devenir négociateur immobilier. Les commerciaux viennent d’horizons très divers. Et vous n’êtes pas tenu d’avoir fait des études dans l’immobilier. Il est conseillé toutefois pour réussir d’avoir suivi une formation juridique ou commerciale de niveau bac +2 ou bac +3. Un BTS Professions Immobilières ou un DEUST spécialisés dans l'immobilier sont les bienvenus. Le métier de négociateur est très complet. Il nécessite des connaissances et des compétences dans différents domaines : commercial, technique, juridique et financier. 

En général, les négociateurs se forment dans les réseaux (Orpi, Century 21, Laforêt…) qui les recrutent. Sachant que la loi Alur du 24 mars 2014  impose aux professionnels de l’immobilier un nombre minimum d'heures de formation dans le cadre de la formation continue (42 heures sur trois ans).

Le rôle du négociateur ? Il sert d’intermédiaire entre un propriétaire et un acheteur dans une transaction immobilière. En général, il est salarié, avec un statut de VRP salarié. Au début, il perçoit une avance sur commission mensuelle appelée « minimum garanti ». Au fil du temps, il n’est plus rémunéré qu’à la commission sur les ventes qu’il réalise. Quelques conseillers sont agents commerciaux, c’est-à-dire rémunérés uniquement à la commission.

Se reconvertir en mandataire immobilier

Vous pouvez très bien, en tant que conseiller immobilier, travailler de chez vous, sans local ni vitrine. Vous aurez ainsi plus de liberté, d’indépendance puisque vous ne serez pas tenu de respecter des horaires de travail et vous pourrez donc organiser vos journées à votre guise. Vous serez ce qu’on appelle un mandataire. Prospection, estimation immobilière, visites, rédaction d’annonces immobilières…, le travail d’un mandataire immobilier est exactement le même que celui d’un négociateur en immobilier salarié en agence immobilière. La différence ? Vous serez à votre compte, tout en étant affilié à un réseau de mandataires. Car, sans lui, pas de carte T et donc impossible d’exercer. De nombreux réseaux de mandataires recrutent à longueur d’année. L’avantage du réseau ? Vous bénéficierez d’un accompagnement et d’une formation pour réussir votre reconversion. Consultez cet article sur les fonctions de mandataire immobilier pour en savoir plus

Pour exercer, vous avez le choix entre deux statuts : agent commercial, inscrit au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC), ou auto-entrepreneur.