Le portage salarial : une nouvelle voie professionnelle en plein essor

Le portage salarial reste relativement peu connu en France. Cependant, avec plus de 200 000 salariés portés en France en 2023 contre 30 000 en 2018, ce statut a réussi à se faire une place dans les modes de travail des français.

Comment le portage salarial s'est-il installé en France ?

En France, le portage salarial est né dans les années 80 sur un modèle associatif afin d’aider les cadres seniors à garder une activité de conseil sans pour autant devoir créer une structure juridique longue et fastidieuse. Cette manière de travailler s’est popularisée en touchant, au fil des années, différents types de profils, de professions et de domaines.

Au yeux de la loi, le portage salarial n’a pas toujours été reconnu. En effet, il aura fallu attendre 2008 pour que cette forme juridique soit reconnue dans le Code du Travail. En 2015, une loi a également clarifié les conditions dans lesquelles le portage salarial pouvait être utilisé, et a mis en place des garanties pour les salariés portés. Enfin, en 2017, une convention collective spécifique au portage salarial a été mise en place.

Quelles sont les profils susceptibles d’être intéressé par le portage salarial

Le portage salarial séduit une large gamme de professionnels. Le salarié en quête de diversification, le retraité souhaitant compléter ses revenus, le jeune diplômé voulant tester son projet entrepreneurial sans prendre de risques, ou encore le demandeur d'emploi en quête d'indépendance mais également pleins d’autres, tous trouvent dans le portage salarial un équilibre entre sécurité et autonomie. De plus, le portage salarial est en train de gagner du terrain dans des domaines variés. De la formation à la communication, en passant par le conseil et l'informatique, les domaines d'activité sont aussi diversifiés que leurs profils.

En effet, ce statut est un entre deux idéal entre le statut de salarié et celui d’un indépendant. Le salarié porté peut donc bénéficier des avantages d’un salarié classique (pas de tracas administratif, protection globale, cotisation chômage et retraite, etc) mais également ceux d’un indépendant (choisir ses missions, gérer son temps, liberté et flexibilité, etc.)

Comment fonctionne le portage salarial ?

Pour rappel, le portage salarial est une relation tripartite entre un salarié porté, l’entreprise cliente et l’entreprise de portage salarial. Voici comment cette relation s’articule :

La société de portage salarial

Elle fait le lien entre le travailleur salarié et l'entreprise cliente ou les entreprises clientes dans le cas échéant. Elle s'occupe de toutes les responsabilités administratives et fiscales qui seraient normalement associées à l'embauche d'un employé, comme la gestion de la paie, la couverture sociale, la retraite, etc.

Le salarié porté

Il trouve une mission ou un projet sur lequel travailler, et négocie le tarif et les conditions avec l'entreprise cliente. Au lieu de travailler directement pour l'entreprise cliente, le salarié porté travaille sous le couvert de l'entreprise de portage salarial.

L’entreprise cliente

L'entreprise cliente paie l'entreprise de portage pour le travail effectué par le salarié porté et diminue ainsi les démarches de ressources humaines pouvant être coûteuses et fastidieuses.